F1-Alonso.Com / Formule Un 2014 / Fernando Alonso
 
Canada - Essais libres 2 : Alonso 2
  Au terme d'une séance finalement disputée sur le sec, Lewis Hamilton confirme ses bonnes dispositions de la matinée. L’Anglais devance les deux pilotes Ferrari et Sebastian Vettel qui semble avoir principalement travaillé dans l’optique de la course. Alors que Jenson Button a été longuement retenu dans son stand suite à un problème mécanique, Bruno Senna a provoqué le deuxième drapeau rouge de la journée.

Bien que la pluie se soit invitée avant les essais libres, c’est sur une piste sèche que Jean-Eric Vergne s’élance sur le circuit Gilles Villeneuve et ouvre ainsi le bal des tours d’installation, alors que la température ambiante s’élève à 22°C. Jenson Button ne devrait cependant pas prendre part à cette séance d’essais libres, sa MP4-27 étant complètement démontée dans le garage après qu’une fuite d’huile ait été détectée. Les mécaniciens McLaren travaillent ardemment sur la partie arrière de l’auto, notamment autour de la boîte de vitesses.

Les pilotes ne tardent pas à titiller le chrono alors que la séance pourrait se terminer sous la pluie. Ainsi, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) est-il le premier à signer un temps de référence en 1:21.108 (Tendres). Son coéquipier, Daniel Ricciardo, fait mieux en pneus Super Tendres mais est délogé par Kimi Räikkönen puis Kamui Kobayashi auteur d’un tour en 1:17.709, en pneus tendres. Räikkönen améliore en 1:17.391, mais c’est Rosberg qui a le dernier mot en 1:16.738.

Quelques instants plus tard, Timo Glock se fait une belle frayeur, ainsi qu’à Romain Grosjean, après avoir raté son freinage au virage 1 et glissé sur l’herbe humide avant de revenir sur la piste au nez et à la barbe du Français, sans dommages fort heureusement pour les deux hommes.

Pendant ce temps, Pastor Maldonado chipe le meilleur temps de Rosberg en 1:16.671, mais l’Allemand reprend son bien en 1:16.290 avant qu’Alonso ne sorte de son chapeau un 1:16.240. Mais Lewis Hamilton ne tarde pas à mettre tout le monde d’accord avec un chrono en 1:15.895 tandis que Bruno Senna effectue une nouvelle escapade hors piste, après avoir pourtant rempli ses quotas lors des essais libres 1. Au même endroit, Fernando Alonso ne tarde pas à se faire piéger à son tour, laissant échapper sa F2012 après avoir mordu sur l’herbe. L’Espagnol part en tête-à-queue mais arrive à reprendre la piste sous les applaudissements d’un commissaire de piste.

Après un premier quart d’heure d’essais animé, Lewis Hamilton devance la meute en 1:15.662, devant Paul di Resta, Michael Schumacher, Fernando Alonso, Mark Webber, Sergio Pérez, Nico Rosberg, Felipe Massa, Kamui Kobayashi et Pastor Maldonado. En piste, les pilotent zigzaguent dans la longue ligne droite afin de monter les pneus en température alors que le ciel ne se découvre pas.

Tours après tours, Lewis Hamilton enfonce le clou et bat son meilleur temps de la matinée en 1:15.439. Pour sa part, en pneus Super Tendres, Sebastian Vettel n’occupe pourtant qu’une modeste 19ème place : l’Allemand semble travailler pour la course, alors que son coéquipier se hisse au deuxième rang de la hiérarchie, en pneus Tendres, à une demi-seconde d’Hamilton cependant.

Alors que les pilotes Sauber chaussent les pneus Super Tendres à flancs rouges, Sebastian Vettel manque de se faire piéger au même endroit que Fernando Alonso, arrivant à maintenir sa RB8 sur la trajectoire, tandis que Michael Schumacher ne ménage pas sa F1 W03 dans la dernière chicane, chevauchant allègrement les vibreurs. L’Allemand se rapproche peu à peu du meilleur temps de Lewis Hamilton tandis que Kamui Kobayashi, en pneus Tendres, s’intercale entre les deux hommes.

Paul di Resta se fait à son tour une belle frayeur au freinage du virage n°1, sa Force India VJM05 partant en équerre dans l’échappatoire : l’homme et sa monture s’en sortent indemnes et reprennent la piste. L’Ecossais améliore malgré tout au tour suivant en passant sous la barre de la minute 16, échouant cependant aux portes du Top 5.

Après son accident de la matinée, Heïkki Kovalainen reprend la piste au volant de la Caterham CT01. Le Finlandais signe, en pneus Tendres, un premier temps référence en 1:18.350 puis 1:18.145. Derrière lui, Lewis Hamilton améliore son meilleur temps en pneus Super Tendres, mais n’améliore qu’un seul de ses trois meilleurs partiels. Le Britannique se fait cependant piéger au même endroit que Senna, Alonso et Vettel avant lui. L’Espagnol dément d’ailleurs l’adage qui veut que l’on ne revienne jamais sur les lieux de son crime puisqu’il frôle à nouveau la correctionnelle au virage n°8.

Sur un relais long, Sebastian Vettel se hisse au deuxième rang, en pneus Tendres, tandis qu’Hamilton s’enquière auprès de son ingénieur de piste pour savoir où il peut améliorer.

A mi-séance, Bruno Senna commet l’erreur de trop tapant de l’arrière puis de l’avant dans les pneus situés au pied du mur au champion. La Williams FW34 est éparpillée sur la piste façon puzzle, mais le Brésilien s’extirpe seul de sa monture alors que le Drapeau Rouge est hissé. Après une heure d’essais, Lewis Hamilton devance Vettel, Kobayashi, Schumacher, Rosberg, Massa, Perez, Webber, Di Resta et Maldonado. Douzième, Romain Grosjean devance Kimi Räikkönen alors qu’en fond de peloton, Charles Pic accuse huit dixièmes de retard sur son coéquipier.

Après une grosse dizaine de minutes d’interruption de séance, les pilotes reprennent la piste, Michael Schumacher en profitant pour faire un essai de départ arrêté en bout de voie des stands. Felipe Massa se hisse au 5ème rang en 1:15.707. Quelques instants après, Fernando Alonso place sa Ferrari en 3ème position, après avoir profité de l’aspiration d’une HRT dans la ligne droite.

Fernando Alonso et Felipe Massa, tous les deux en pneus Super Tendres, se disputent ensuite la deuxième place, le Brésilien avec un tour en 1:15.410 avant que l’Espagnol ne réalise un tour en 1 :15.313. Alonso améliore d’ailleurs dans le premier secteur au tour suivant, mais s’engouffre finalement dans l’allée des stands.

Alors que McLaren confirme que la MP4-27 de Button a été victime d’une fuite d’huile dans la boite de vitesses, l’Anglais reprend la piste à l’approche du dernier quart d’heure d’essais. Le champion du monde 2009, en pneus tendres, se plaint de problèmes d’adhérence à l’avant, ce qui ne l’empêche pas de tourner en 1:16.573.

Dans les dernières minutes, toutes les voitures ou presque sont en piste, la plupart en pneus Super Tendres. Narain Karthikeyan, qui s’était plaint auprès de ses mécaniciens de voir trop de poussière de carbone s’échapper de ses freins, ne reprendra pas la piste, alors que Sebastian Vettel reste fidèle aux pneus tendres

Sous le drapeau à damiers, Lewis Hamilton conserve la tête du classement et confirme ses bonnes dispositions de la matinée. L’Anglais devance les deux pilotes Ferrari et Sebastian Vettel qui semble avoir principalement travaillé dans l’optique de la course. Paul di Resta complète le Top 5.

1 Hamilton McLaren 1:15.259 43
2 Alonso Ferrari 1:15.313 +0.054 36
3 Massa Ferrari 1:15.410 +0.151 39
4 Vettel Red Bull 1:15.531 +0.272 44
5 di Resta Force India 1:15.544 +0.285 32
6 Kobayashi Sauber 1:15.651 +0.392 37
7 Schumacher Mercedes 1:15.697 +0.438 32
8 Hulkenberg Force India 1:15.799 +0.540 39
9 Button McLaren 1:15.812 +0.553 14
10 Rosberg Mercedes 1:15.878 +0.619 40
11 Perez Sauber 1:15.898 +0.639 38
12 Webber Red Bull 1:15.907 +0.648 41
13 Maldonado Williams 1:15.987 +0.728 39
14 Grosjean Lotus F1 Team 1:16.360 +1.101 29
15 Raikkonen Lotus F1 Team 1:16.562 +1.303 33
16 Kovalainen Caterham F1 1:16.681 +1.422 24
17 Senna Williams 1:17.022 +1.763 22
18 Petrov Caterham F1 1:17.075 +1.816 41
19 Vergne Toro Rosso 1:17.124 +1.865 41
20 Ricciardo Toro Rosso 1:17.716 +2.457 34
21 De la Rosa HRT 1:18.908 +3.649 27
22 Glock Marussia Virgin 1:19.084 +3.825 40
23 Karthikeyan HRT 1:19.378 +4.119 21
24 Pic Marussia Virgin 1:19.902 +4.643 18
Cet usage est strictement réservé à un usage personel / © www.f1-alonso.com