F1-Alonso.Com / Formule Un 2015 / Fernando Alonso
 
Belgique - Qualifs : Alonso dans le top 10
  Surprenant dominateur de la Q2, Jenson Button a réédité à deux reprises en Q3 des tours équivalents pour s'emparer de la pole position de ce Grand Prix de Belgique. Tout aussi inattendus, Kamui Kobayashi et Pastor Maldonado complètent le tiercé de tête. Les favoris sont en fond de top 10, voire au-delà pour Vettel, éliminé dès la Q2.



Comme ce matin, le beau temps est au rendez-vous à l'heure d'aborder cette séance de qualification. Loin d'être estivales, les températures sont tout de même bien plus hautes qu'hier, avec 16°C dans l'air et 28°C sur la piste.

Comme annoncé hier, Mark Webber sera rétrogradé de 5 places sur la grille de départ demain, une sanction qui est également tombée pour Nico Rosberg après ses soucis de la matinée.

Q1 : Charles Pic, auteur du meilleur temps hier en Essais Libres 2, est le premier sorti sur sa Marussia, en pneus Mediums. Il signe la première marque en 1:53.493, rapidement devancé après la première salve de roulage par Sergio Pérez, qui est le premier sous la minute cinquante en 1:49.642.

Parmi les prétendants au titre, Fernando Alonso, avec une monte de pneus Durs, est le premier à signer un temps, mais seulement en 1:54.835, après avoir coupé son effort. L'Espagnol est rejoint par Lewis Hamilton, qui se hisse en 2ème position en 1:49.803, avant que le pilote Ferrari ne signe le meilleur temps en 1:49.401. La F2012 de l'Asturien semble être réglée pour les secteurs 1 et 3, qui demandent beaucoup de vitesse de pointe.

Entre-temps, deux pilotes se sont fait des frayeurs : Felipe Massa, qui a frisé le passage par les graviers, et Narain Karthikeyan, en dérive de l'arrière après avoir touché le vibreur à l'extérieur de Pouhon. Mais tout cela reste sans conséquences.

À 6 minutes de la fin de la Q1, Jenson Button s'empare de la position de pointe en 1:49.250, améliorant tous ses meilleurs partiels personnels, alors que Räikkönen se place 3ème. Sebastian Vettel est le dernier à déclencher son chronomètre, avec des pneus Durs, pour terminer un tour en 1:49.722 qui le place 6ème.

En fond de peloton, les Mercedes sont 17ème et 18ème, Schumacher étant pour l'instant éliminé. Les pneus Mediums sont donc de sortie pour les Flèches d'Argent, qui grimpent respectivement aux 14ème et 9ème rangs, ce qui ne leur assure pas pour autant la qualification, Nico Rosberg retombant quasi-instantanément en 17ème position, alors que Pastor Maldonado s'empare du meilleur temps.

C'est alors Daniel Ricciardo qui est éliminé, avant de signer le 6ème chrono en 1:49.572. La dernière tentative de Nico Rosberg n'est pas suffisante pour lui permettre de passer en Q2, l'Allemand est donc éliminé et s'élancera de la 23ème position suite à sa pénalité. Maldonado est donc en haut de la feuille des temps de cette première partie de la qualification et tous les pilotes sont dans les 107%.

Éliminés en Q1 : Rosberg, Kovalainen, Petrov, Glock, De La Rosa, Pic et Karthikeyan.

Q2 : Sergio Pérez ouvre le bal de cette deuxième partie des qualifications, sa Sauber étant équipée de pneus Mediums. Pendant le tour du Mexicain, l'aileron arrière de la monoplace de Jenson Button est au centre des préoccupations chez McLaren, notamment au niveau du DRS. Le premier temps de référence est donc signé par la Sauber n°15 en 1:48.880, établissant d'entrée un chrono meilleur que le plus véloce de la Q1.

Mark Webber, lui aussi en Mediums, prend l'avantage en 1:48.662, devancé peu après et d'une courte tête par l'homme qu'il poursuit au classement, Fernando Alonso (1:48.598). C'est d'ailleurs l'heure préférentielle pour les prétendants au titre : Hamilton puis Räikkönen s'emparant tour à tour du meilleur temps, 1:48.414 pour le Finlandais.

Romain Grosjean s'intercale en 5ème position en 1:48.714, avant que Jenson Button, dont le DRS fonctionne finalement, pulvérise le temps de Räikkönen de près de 8 dixièmes, en allumant ses trois secteurs en violet. Entre-temps, Bruno Senna s'est retrouvé à l'équerre dans Pouhon, mais le Brésilien parvient à éviter tout dommage.

Avant la dernière salve de tentatives, c'est Sebastian Vettel qui sent le vent du boulet, positionné 10ème à près de 2 secondes de Jenson Button. À ce moment, Massa est pour sa part éliminé, tout comme, Di Resta, les Toro Rosso et les Williams. Seuls Button et Räikkönen s'estiment à l'abri du danger, préférant économiser un train de pneus pour Q3 et donc pour la course.

Kobayashi est le premier à améliorer, progressant en 4ème position, alors que Felipe Massa ne peut faire mieux que 9ème provisoire. Vettel et Schumacher doivent alors signer un temps meilleur que 1:48.780 pour se qualifier, ce qu'aucun des deux ne parvient à réaliser, de seulement 12 millièmes pour le pilote Red Bull. La Q2 a de nouveau été très serrée, 4 dixièmes séparant Webber, 4ème, d'Hulkenberg, 12ème.

Éliminés en Q2 : Vettel, Hulkenberg, Schumacher, Massa, Vergne, Ricciardo et Senna.

Q3 : Paul di Resta est le premier à couper la ligne des stands pour ces 10 dernières minutes, mais il est dépassé par Kimi Räikkönen, visiblement pressé, dans la ligne droite de Kemmel. Le Finlandais, qui utilise les pneus Mediums, est donc le premier à déclencher son chronomètre, et il l'arrête sur 1:48.205.

Mais Jenson Button n'est pas loin et signe un temps équivalent à celui de la Q2, 1:47.686. Les autres pilotes ont préféré soit avorter leur première tentative, notamment Hamilton, parti en dérive dans un dévers, soit se réserver pour la fin de séance et économiser un précieux train de pneus.

Il reste donc à chacun des 10 pilotes une seule tentative, à commencer par Kobayashi et Maldonado. Les deux outsiders se placent de manière suprenante sous les 1:48, non loin de Button, alors que Räikkönen ne peut pas améliorer. Le Champion du Monde 2009, quant à lui, continue d'améliorer, d'un dixième, loin devant les autres favoris qui ne parviennent pas à passer sous la minute quarante-huit.

C'est donc Jenson Button qui signe cette pole, devant les suprenants Kamui Kobayashi et Pastor Maldonado. Ils seront suivis sur la grille par Räikkönen et Alonso. Parmi les autres prétendants au titre, Webber, 7ème de ces qualifications, s'élancera 12ème, Hamilton, 8ème, sera sur le 7ème emplacement de la grille, et Vettel, 11ème de la séance , partira 10ème.

1 Button McLaren 1:49.250 1:47.654 1:47.573 14
2 Kobayashi Sauber 1:49.686 1:48.569 1:47.871 18
3 Maldonado Williams 1:48.993 1:48.780 1:47.893 20
4 Raikkonen Lotus F1 Team 1:49.546 1:48.414 1:48.205 14
5 Perez Sauber 1:49.642 1:47.980 1:48.219 16
6 Alonso Ferrari 1:49.401 1:48.598 1:48.313 15
7 Webber Red Bull 1:49.859 1:48.546 1:48.392 13
8 Hamilton McLaren 1:49.605 1:48.563 1:48.394 16
9 Grosjean Lotus F1 Team 1:50.126 1:48.714 1:48.538 18
10 di Resta Force India 1:50.033 1:48.729 1:48.890 19
11 Vettel Red Bull 1:49.722 1:48.792 12
12 Hulkenberg Force India 1:49.362 1:48.855 13
13 Schumacher Mercedes 1:49.742 1:49.081 14
14 Massa Ferrari 1:49.588 1:49.147 13
15 Vergne Toro Rosso 1:49.763 1:49.354 13
16 Ricciardo Toro Rosso 1:49.572 1:49.543 13
17 Senna Williams 1:49.958 1:50.088 15
18 Rosberg Mercedes 1:50.181 10
19 Kovalainen Caterham F1 1:51.739 7
20 Petrov Caterham F1 1:51.967 6
21 Glock Marussia Virgin 1:52.336 8
22 De la Rosa HRT 1:53.030 6
23 Pic Marussia Virgin 1:53.493 6
24 Karthikeyan HRT 1:54.989 8
Cet usage est strictement réservé à un usage personel / © www.f1-alonso.com